12 novembre 1943, opération Typhon sur l’île de Léros, la bataille de Leros

Le 3 Septembre 1943, les ITALIENS qui ont renversé Mussolini le 23 Juillet cessent leur alliance avec les Allemands, en signant l’armistice avec les anglo-américains. C’est annoncé le 8 Septembre.

L’Île de LEROS, que les Italiens, occupants du DODECANESE, l’appelaient « Malte de la mer Égée ». Ils y avaient une base navale bien organisée devient le but d’une attaque allemande.

Déjà, le 26 Septembre 1943, les Allemands coulent le petit et vaillant contre-torpilleur grec “Vassilissa Olga”, de glorieuse mémoire, qui a combattu sans arrêt auprès des Alliés, et le contre-torpilleur britannique « Intrépid ».

L’attaque et la conquête de LEROS par les Allemands du général Müller, leur dernière victoire en mer Égée, est l’opération « Typhon ». Ils se sont installés dans l’île de KALYMNOS, sans se faire repérer. Ayant été longtemps les alliés des Italiens, ils connaissent parfaitement le terrain et les rivages, savent où sont les champs de mines mouillées dans les eaux de Léros, où sont les canons, quelles sont les angles morts à la vue et au feu, qui leur permettront de débarquer et faire sauter leurs parachutistes au moindre risque, avec le moins de pertes possible.

A l’aurore du 12 Novembre 1943, les unités allemandes de débarquement partent à l’assaut, passant entre eux les champs de mouillage de mines, et finalement ne sont presque pas repérées par les Britanniques et les Italiens (leurs alliés de la veille et leurs ennemis du jour). Il y a là aussi un corps d’Indiens et un corps d’Irlandais, et des membres du fameux Bataillon sacré grec (Hièros Lochos).

Sur les cinq barcasses allemandes de débarquement, trois sont touchées par le feu italien, et une est coulée. Dans le ciel, les Alliés ne disposent que de deux avions britanniques à petit rayon d’action, des Beaufighters. Les Allemands leurs opposent quatre Messerschmitt a à grand rayon d’action. Leurs bombardements en piqué, avec des Stuka aux sirènes hurlantes, qui terrifient la population. Ils angoissent les soldats, en particulier de la défense antiaérienne.

Les combats, très âpres et violents, vont durer jusqu’au 16 Novembre. L’île de 6000 leriotes, est couverte de soldats : 8000 Italiens, 3800 Britanniques, 4500 Allemands. Ce sera la dernière bataille, victorieuse, où seront engagés les parachutistes allemands, venus d’ATHENES.

Au terme de celle-ci, les Britanniques ont perdu 600 tués, 3000 prisonniers, et 250 disparus. Les Italiens auront 400 tués, 1207 de leurs officiers seront exécutés par les Allemands qui les considèrent comme des félons. 5351 seront faits prisonniers, et il y aurait 2000 disparus. Les Allemands ont eu 600 morts.

Le 8 Mai 1944, c’est l’armistice. Les Allemands déposent les armes. Les Britanniques occuperont l’île jusqu’au 13 Mai 1947.

Le rattachement à la GRECE aura lieu le 7 mars 1948…

SHARE !!! PARTAGEZ !!!