L’histoire de l’ile de PATMOS est extrêmement riche notamment du christianisme et cela donne un patrimoine reconnu par l’UNESCO très riche.

Les romains utilisent Patmos comme lieu de déportation. Ainsi, il est possible que dans 95, l’Empereur Domitian exilé l’évangéliste John qui a écrit l’APOCALYPSE.

En 1088, Saint Christodoulos construisit le monastère de Saint-Jean le théologien sur le site d’un temple d’Artémis avec l’aide de l’empereur byzantin Alexis I.

Les documents produits à cette occasion montrent que l’île était très mal peuplée à l’époque. Le monastère s’est développé rapidement, au point que les revenus de ses productions agricoles lui ont permis de former une importante bibliothèque (qui reste très difficile à accéder aux laïcs).

En 1138, les habitants de l’île sont autorisés à s’installer autour du mur du monastère: c’est ainsi que le village de PATMOS ou HORA est créé.

En 1207, Patmos passa sous DOMINATION VÉNITIENNE avant d’être conquis par l’Empire ottoman en 1537.

L’occupation turque dure jusqu’à 1911, les ITALIENS occupent l’île en 1911, puis les allemands en novembre 1943 et les britanniques en mai 1945, avant son attachement à la Grèce en 1946.

PATMOS a été ajouté comme monument du patrimoine mondial de l’UNESCO

ILE DE PATMOS

 

SHARE !!! PARTAGEZ !!!