L’ILE DES PECHEURS D’EPONGES

 

KALYMNOS est connue de tous les Grecs comme l’île des PECHEURS D’EPONGES. Une activité qui s’y pratique depuis plusieurs centaines d’années. La capitale de KALYMNOS est POTHIA où la plupart de la population de l’ile vit. HORIO qui est la plus grande ville de l’ile. Autrefois, c’était la capitale de l’ile. Un peu moins fréquentée mais sincère et charmante. L’ile est escarpée aux falaises verticales.KALYMNOS est une incitation au farniente sur ses belles plages ou à l’ESCALADE sur ses parois acérées et dans ses cavités volcaniques.L’ile grecque de KALYMNOS est située entre KOS et LEROS dans la mer Egée du sud-est. L’ile appartient à l’archipel du DODECANESE. Sa superficie est d’environ 110 km² et elle est la quatrième plus grande île du DODECANESE.

Le paysage rocheux et raide, autrefois perçu comme une malédiction par les habitants, s’est révélé être une véritable bénédiction pour les amateurs d’escalade. L’île entière est un domaine naturel unique avec plus de 1300 pistes d’escalade de différents niveaux de difficulté: dalles, murs, surplombs et tufs.
Il y a un service fréquent de ferry pour LE PIREE, RODOS et les autres îles du DODECANESE. Il existe également des lignes de ferry opérant dans les îles des Cyclades, Samos et, pendant la saison estivale, pour Chios, Mytilène, et Thessalonique.

Passez-y quelques jours ou bien tombez en amoureux. Dès que vous arrivez à KALYMNOS vous ressentez dans les villes de POTHIA et de HORIO l’ambiance d’une ile besogneuse et traditionnelle. POTHIA le port ne présente pas grand charme. L’ile est fermée sauf dans les lieux touristiques. Elle est très accidentée , toute la partie est est constitué d’immenses falaises ainsi que la partie nord de l’ile. La population est à l’image de l’ile.Il est facile de se rendre à KALYMNOS puisque à présent c’est le lieu de décision de toutes les iles du Dodecanèse nord avecLEROS, PATMOS LIPSI et ASTYPALEA.

Ces montagnes en font aujourd’hui une réputation mondiale pour la qualité des spots d’escalade. Une compétition le KALYMNOS CLIMBING FESTIVAL est organisé tous les deux ans. Des grottes fantastiques avec des panoramas sur la mer avec la lumière tellement typique des paysages égéens sont exceptionnels pour les amateurs d’escalade. Le climat très doux d l’ile permet également une saison de pratique très large d’Avril jusqu’à Novembre en général.
La pratique sportive attire un tourisme assez jeune qui diffère des autres iles. Certains tombent littéralement amoureux de cette ile notamment des anglo-saxons et de nombreux choisissent de rester pour vivre et même d’y travailler. Cela a notamment contribuer à former la zone touristique de l’ile entre PANORMOS, MYRTIES MASOURI et également l’ilot de TELENDOS. Tout y concentré hotels , restaurants , bars pour touristes plages pour farniente organiser en veritable station balnéaire. C’est sur la partie ouest de l’ile avec un coucher de soleil somptueux.

A PANORMOS , les deux plages de LINARIA et de KANTOUNI en sable sont excellentes, les tavernes et bars sont très agréables et les journées peuvent s’éterniser..

L’ile de TELENDOS constitue le panorama de MYRTIES ET MASOURI, une ile naguère rattaché à KALYMNOS qui au fil des soècles s’est détachée. Même s’il y a possibilité d’hébergement et des tavernes , on y vient surtout à la journée en excursion par des caïques. Le peu de plages attrayantes de l’ile fait que l’on prend facilement un de ces caïques pour aller faire une excursion sur les Ilots autour ( KALOLYMNOS, PSERIMOS , TELENDOS ) ou visiter les grottes notamment celle de KEFALAS au nord de l’ile. Des grottes marquées par la mythologie puisqu’elle hébergeait les fameuses sirènes d’Ulysse dans l’Odyssée d’HOMERE.

Au-dessus de MASOURI , une longue route vous dirigera vers le nord vers STIMENIA avec une plage de galets entourée de falaises avec une atmosphère très spéciale. En allant plue encore vers le nord vous atteindrez au bout d’une route longeant la falaise et pas grand chose d’autre, le village d’EMBORIOS qui ne présente pas d’interêt particulier. En continuant encore vous pourrez par contre vous perdre pour trouvez des plages sauvages et très agréables mais là nous sommes au bout du monde.
Sur la partie est de l’ile à partir d’EMBORIOS vous pouvez aller à la plage de PALIONISOS ( la seule plage de l’est de l’ile ) dans un decorum majestueux.
Le spectacle de ces routes de falaises est agrémenté par des monastères bâtis sur les hauteurs de celles-ci dans des endroits improbables.

Si la centre de l’ile ne présente pas d’interêt sui vous n’êtes pas alpiniste , il est par contre magique de se rendre au sud-est de l’ile à VATHI. Une curiosité géographique avec un isthme ressemblant à fjord profond d’environ 1 km et très peu large. Au fond ( VATHI en grec) , vous trouverez un petit village de pêcheur avec quelques boutiques et des tavernes. Il y a également la plus vieille chapelle de l’ile à visiter avec emotion. De l’emotion il y en a parfois peu puisque VATHI est l’escale d’excursion à partir de POTHIA , mais aussi de KOS et même de BODRUM . Les immenses caïques déversent alors leurs flots de touristes et le petit village est alors submergé…. Bref il convient de choisir son moment pour en profiter à sa juste valeur.

Il y a de nombreuses endroits à visiter à KALYMNOS et nous vous recommandons à HORIO ( le village historique de Kalymnos) le Musée d’Art Populaire. Vous devez également visiter un des magasins de vente d’éponges. Puisque c’est la spécialité de l’ile depuis de nombreux siècles. L ‘éponge est une fleur et la pêche est profonde et se fait en apnée profonde ou avec un scaphandre. Il y a eu forcement de nombreux accidents de decompression et l’ile est marquée par cette pêche exigeante. Dans ces magasins ou dans les fabriques à POTHIA vous pourrez en acheter mais également voir comment elles sont pêchées et travaillées.

Pour le tourisme et profiter du meilleur de l’ile vous choisirez de vous rendre à MYRTIES ou MASOURI et de visiter l’ile à travers les excursions en caïque. TELENDOS et PSERIMOS nous semblent des passages obligés.

KALYMNOS est le troisième ile en importance dans l’archipel du DODECANESE . A present elle gère administrativement toutes les iles du Nord de l’archipel notamment LEROS et PATMOS . C’est unie travailleuse avec notamment une forte diaspora aux USA et au Canada . Avec la tradition de la PECHE AUX EPONGES. Kalymnos est aussi un spot mondial d’ESCALADE renommé avec un FESTIVAL INTERNATIONAL et a considérablement développé son tourisme notamment à MASOURI et à MYRTIES.
Il y a des liaisons de ferries vers KALYMNOS à partir de MASTIHARI

LES PLAGES

Il y a de petites plages autour de l île mais il vous faut un scooter pour y arriver. Et aussi, certains ne peuvent être atteints que par bateau. Grande expérience – location un taxi d’eau et se faire déposer à une plage (généralement en galets). Ils reviennent pour vous récupérer à un moment donné dans la journée. Un vrai statut de naufragé, mais assurez – vous de prendre l’eau et tout ce dont vous avez besoin

LES EGLISES

Comme on pouvait s’y attendre, il y a de nombreuses églises et chapelles parsemées dans toute l’île.Les chapelles à MASOURI et sur TELENDOS étant bien vaut une visite. Ag. SAVVAS est le joyau de la Couronne dans la mesure où les églises vont. Surplombant Pothia haut sur la colline, la Croix illuminée la nuit ressemble à une balise offrant un havre de sécurité pour l’expédition la nuit. UN MUST mais c’est une ascension difficile en été. Prenez un taxi-c’est plus facile.
Il ya beaucoup de coutumes et des contes folkloriques sur l’île comme celle de la princesse endormie dont le visage vous pouvez voir sur le côté de Telendos et le conte des sept vierges qui sont censés se sont cachés dans une grotte pour échapper aux pirates et qui a disparu dans le canal sans fond sous la grotte dans laquelle ils ont cherché refuge. Etant le centre de l’industrie de la plongée en éponge à un moment, l’île est pleine de rappels du passé et bien sûr des contes de l’époque de la plongée. Un livre intitulé “la mer amère” qui raconte l’histoire des pêcheurs d’éponges. Il y a une usine d’éponge à visiter dans Pothia et vous pouvez voir les éponges étant lavées et préparées. Il y a aussi de petits musées à POTHIA.

LIFESTYLE

Le transport prend une variété de formes. Il y a beaucoup de taxis à embaucher qui sont relativement peu coûteux. Les voitures, les vélos et les scooters peuvent être engagés, mais les routes sont un peu primitives et particulièrement étroites dans Pothia, ce qui fait une expérience quelque peu nerveuse. Il n’y a pas grand – chose du code de la route, soit – traditionnel de conduite grecque! Mais il y a un service de bus qui fonctionne si un peu de façon erronée!

 

SHARE !!! PARTAGEZ !!!