La faune et en flore à LEROS est d’une richesse inégalées en Europe. Par leur isolement, les îles abritent de nombreuses espèces endémiques.

De manière globale, les grecs aiment les animaux et la nature. Vous pourrez voir de nombreux ânes et mules et il est interessant aussi de regarder la vie des CHATS notamment à LEROS. Que serait la vie en Grèce sans les chats !!!

En termes de flore et de faune, RHODES est ainsi plus proche de l’Asie mineure que du reste du pays. L’intérieur de l’île est montagneux, peu habité et couvert de forêts de pins et de cyprès. La célèbre vallée de PETALOUDES ( «vallée des papillons» en GREC) accueille en été un grand nombre de papillons de nuit de la famille des Arctiidae.

La faune grecque est particulièrement riche. Ce sont notamment les ornithologues qui y trouveront leur bonheur. La Grèce et ses îles sont en effet un des lieux de passage obligés pour plus de la moitié des oiseaux migrateurs connus en Europe, très protégés sur l’île de TILOS. La mer Egée abrite également une population importante de dauphins LIPSI et les derniers phoques moines à SYMI, espèce malheureusement en voie de disparition.

TILOS petite île grecque de 320 habitants dans le DODECANESE, cache l’un des parcs nationaux les plus isolés du Dodécanèse. Chaque année, 140 paires de faucons d’Eléonore ­ sur les 3.000 derniers recensés dans le monde ­ arrivent de Madagascar et nidifient en pleine mer Egée, à 100 km de RHODES.

Autres curiosités ornithologiques, trois couples d’aigles de Bonelli ­ sur les 800 qui restent en Europe­, deux paires d’aigles royaux, quelques vautours fauves, 60 paires de goélands égéens ou encore une colonie de bergeronnettes grises. L’interdiction de la chasse, depuis quatorze ans, a favorisé la reproduction des espèces.

SHARE !!! PARTAGEZ !!!