La GRECE CLASSIQUE [500-300 avant JC] – Les doriens étaient un des quatre peuples de l’antiquité.

Grâce aux réformes de Solon, à l’administration magistrale de Pisistrate et à l’œuvre de Clisthène, véritable fondateur de la démocratie, Athènes est en plein essor tandis que Sparte, disciplinée sous les lois austères de Lycurgue, est une puissante cité guerrière. L’Empire perse en pleine expansion se heurte aux cités grecques.

En -490, les Athéniens triomphent de l’armée de Darius, roi des Perses, à Marathon; en 480, la flotte grecque détruit celle de Xerxès, successeur de Darius, à Salamine. Entretemps, les Spartiates livrent le combat héroïque des Thermopyles, où Léonidas et 300 hommes se battent contre l’ennemi perse avec la certitude de mourir jusqu’au dernier. En -479, les Grecs triomphent des Perses à la bataille de Platées. Toutes ces victoires contribuent à faire d’Athènes le centre du monde grec. L’Acropole est dotée de temples merveilleux, les artistes créent des chefs-d’œuvre, la philosophie est florissante avec SOCRATE et PLATON.

La cité peut enfin consolider des institutions démocratiques non seulement exemplaires pour l’époque, mais sans précédent dans l’histoire du monde occidental. C’est le fameux siècle de PERICLES. La démocratie grecque instaure un système fiscal qui essaie de prendre en compte les différences de niveau économique des citoyens et de donner à ALEXANDRE LE GRAND n’a que 33 ans. Aujourd’hui, on a de la peine à concevoir comment ce jeune roi a pu, en si peu de temps, conquérir et unir la Grèce, puis mener contre les Perses une campagne qui le conduira en Asie Mineure, en Syrie, en Egypte, en Perse et en Inde, autant de pays où l’on trouve encore les traces de son passage et l’influence de la civilisation grecque.

La chute a commencé à Athènes en 435 av.J.C : La guerre du Péloponnèse entre Sparte et ATHENES, les 2 mondes opposés, se déclenche à cause de l’hégémonie écrasante d’Athènes dans tout le territoire grec. Les Athéniens perdent toutes les batailles pour renverser Sparte et apres la mort de PERICLES,  la prise de la SICILE est un fiasco total qui met fin à la gloire, à l’invincibilité et à la fierté Athénienne.

SOCRATE avec le mouvement des Sophistes était le seul qui avait une influence sur le monde après la mort de PERICLES. Il parcourait, avec ses disciples, les rues et les places d’Athènes vêtu simplement et dialoguant avec tous. Ses idées étaient différentes de celles qu’on avait l’habitude d’entendre. Il parlait de logique, de réflexion, de concertation afin de combattre le mal qui ne cessait de fleurter avec tout ce qui concernait le monde Athénien. Il était évidemment contre l’expédition d’Athènes en Sicile… Mais après l’occupation des Spartiates dans la ville et apres la grande bataille perdue de la flotte navale d’Athènes, dans le chaos et la récession complète a Athènes, les Athéniens cherchait un bouc emissaire pour leur “Défaite” existante dans tous les sens du terme.

SHARE !!! PARTAGEZ !!!