La RELIGION ORTHODOXE est très importante en Grèce avec de nombreuses fêtes religieuses et la role social du clergé.

Dès le Ier siècle apr. J.-C., la Grèce devient un centre très actif du christianisme et les îles du DODECANESE sont les premières à être évangélisées: Saint-Luc y séjourna, ainsi que Saint-Jean qui eut la révélation de l’Apocalypse à PATMOS. Partout, même dans les coins les plus reculés des plus petites îles, vous trouverez des chapelles et des monastères.

Entrer dans une église ou un monastère en maillot de bain ou en short. Au contraire, prévoir des vêtements décents.  respecter le culte de la population grecque.

La population grecque est composée à 98 % de chrétiens orthodoxes, la plupart pratiquants: la religion détient encore une place centrale dans la société.

Les Grecs sont, dans leur très grande majorité (97,6%) chrétiens orthodoxes, les autres étant musulmans (1,3 %), catholiques (0,4 %), protestants (0,1 %), juifs (0,1 %) ou de religions diverses (0,5 %). L’église grecque orthodoxe est autocéphale et a ses propres statuts, mais sa doctrine est indissolublement rattachée à celle du Patriarcat œcuménique de Constantinople.

 

LES POPES

Les «popes sont des fonctionnaires du ministère de l’Education et des Cultes, très présents dans la vie privée comme dans la vie publique. Ils peuvent se marier et avoir des enfants. L’Immaculée Conception de la Vierge Marie n’est pas reconnue.

LA LAICITE

L’Eglise n’est pas séparée de l’Etat. La religion orthodoxe est ainsi pratiquée et enseignée dans les écoles. En 2000, sous la pression de l’Union européenne et au prix d’un lourd contentieux avec l’Eglise, le gouvernement a finalement supprimé la mention de la religion sur la carte d’identité. Il est difficile d’évaluer l’influence politique et économique de l’Eglise, mais il est d’usage de consulter le patriarche pour la plupart des grandes décisions politiques. En outre, de nombreux représentants de l’Eglise siègent aux conseils d’administration des grandes entreprises grecques. La rumeur veut également que l’Eglise contrôle 6% de la Banque nationale de Grèce et qu’elle demeure le premier propriétaire foncier du pays. En témoigne le très fameux mont Athos, situé au sud-est de la Macédoine sur la péninsule de Chalcidique, territoire auto-administré avec de nombreux monastères, formant depuis un millénaire un centre monastique orthodoxe.

Croyants, sans être très pratiquants, les Grecs préfèrent se marier à l’église et respectent les fêtes grecques, on peut encore déceler les traces d’un héritage pré-chrétien

L’IMPORTANCE DE LA RELIGION EN GRECE

Lors des périodes Byzantine et Ottomane, les citoyens faisaient partie de tel ou tel peuple de l’Empire et ce en fonction de leur Religion et encore aujourd’hui, on retrouve cette classification dans plusieurs Etats des Balkans comme par exemple en Serbie ou au Monténégro, mais l’exemple le plus connu est sans doute la Bosnie. Les citoyens de ce pays sont appelés les Bosniens mais si on parle des Musulmans Bosniens en particulier, on les appelle les Bosniaques, et c’est pareil pour les Bosniens Chrétiens Orthodoxes, on les appelle les Serbes de Bosnie. Quant-aux Bosniens de Religion Catholique, ils sont appelés les Croates de Bosnie. Les seuls groupes qui échappent à cette classification Religieuse dans les Balkans sont les Roms et les Albanais qui sont considérés Roms et Albanais quelque soit leur Religion, d’ailleurs si quelqu’un demande à un Albanais quelle est la Religion principale des Albanais, il y a des chances qu’il réponde que c’est l’Albanisme (le fait d’être Albanais).

Tout ça pour dire que dans les Balkans, la Religion est avant tout utilisée comme un marqueur identitaire, du fait du passé Byzantin et Ottoman des pays de la Région. Pour le reste, les gens ne sont pas spécialement religieux, même si les cultures de la région sont fortement imprégnées des Religions locales. Bref, la Religion dans les Balkans, c’est plus des façons de faire et de vivre (une sorte de folklore local) qu’autre chose ainsi qu’une appartenance à une communauté.

D’ailleurs, pour bien illustrer le côté identitaire des Religions en Grèce et dans les Balkans, lors du traité de Lausanne de 1923 entre les parties Grècques et Turques, qui instaurait un énorme échange de population pour mettre fin aux massacres de parts et d’autres, cet échange de population s’est fait, à la demande de la partie Turque, sur les critères Ottomans.

En conséquence, suite à ce traité, les Musulmans de Grèce ont donc été expulsés en Turquie et les Chrétiens Orthodoxes de Turquie ont été expulsés en Grèce.

Les deux exceptions étant les Musulmans de Thrace Occidentale (Est de la Grèce) qui ont eu le droit de rester et qui correspondent à la majorité des citoyens Musulmans habitant le pays et les centaines de milliers de Chrétiens Orthodoxe qui habitaient Constantinople.

Pour les Musulmans de Thrace, ils habitent toujours en Grèce aujourd’hui et ils ont la citoyenneté Grècque. Par contre, la Constitution les désigne comme “Musulmans” et non comme Grecs et ils vivent sous des lois différentes (la Sharia) de celles dont bénéficient le reste de la population.

Quant aux 100000 Orthodoxes de Constantinople qui avaient été exemptés eux-aussi de l’échange de population prévu par le traité de Lausanne, ils ont été expulsés par les Turcs en 1955, lors des pogroms d’Istanbul. Dans le traité, ils étaient appelés “Rums” (soit Romains, le terme pour désigner les Citoyens Orthodoxes de l’Empire Ottoman) et bénéficiaient eux aussi de droit spéciaux en tant que minorité ethnico-religieuse.

Aujourd’hui il ne reste environ que 3000 d’entre eux à Constantinople alors que les Musulmans de Thrace sont toujours bien là eux et bénéficient toujours de leurs exceptions culturelles.

Voilà pourquoi aujourd’hui la Religion occupe une telle place dans la Grèce dite moderne.
C’est lié à l’histoire du pays et à au patrimoine Byzantin que l’Eglise Grècque-Orthodoxe a réussi en partie à conserver et transmettre aux nouvelles générations.

ORGANISATION ORTHODOXE EN GRECE

C’est la Religion d’Etat de la Grèce moderne et elle comporte un certain nombre de différences Religieuses et culturelles avec les autres Religions Chrétiennes et notamment la Religion Catholique. En voici quelques unes : Il n’y a pas de Pape dans la Religion Orthodoxe car cette place, pour les Chrétiens Orthodoxes, revient de droit à Jesus, d’autre part les Religieux Orthodoxes peuvent se marier, ce qui n’est pas le cas des prêtres Catholiques et en Grèce, les femmes ne peuvent pas accéder à certaines parties situées à l’intérieur des Eglises. Aussi, la fête de Paques est plus importante que Noël pour les Grecs-Orthodoxes et un certain nombre de fêtes Chrétiennes n’ont pas lieu aux mêmes dates que les fêtes Catholiques (Ce n’est pas le même Calendrier).

Bref, cette liste de spécificités propres à la Religion Grècque Orthodoxe est loin d’être exhaustive mais ce n’est pas le but, l’objectif de cette page étant avant tout d’expliquer pourquoi la Grèce d’aujourd’hui est un pays Chrétien Orthodoxe et non pas un pays laïque comme la France et certains autres pays nord-européens qui pour beaucoup sont devenus des pays sans Religion d’Etat (en tout cas au niveau des faits).

Comme cela se fait partout l’émergence de mariages civils se produit de plus en plus en Grèce. Sans mariage orthodocxe , la femme ne peut pas porter le nom de son mari et comme vous l’imaginerez facile l’arrivée d’un enfant en l’absence d mariage religieux , proscrit toutes possibilité des baptême. Donc les tir groupé mariage – baptême sont d plus en plus répandus. Vous avez certainement connu un mariage occidental, sachez toutefois que dans les iles avec les liens de parenté très développé , il est difficile de faire moins de 500 personnes….

 

Quelle est la différence entre religion chrétienne catholique et orthodoxe ?

Les Catholiques et Orthodoxes sont Chrétiens et donc ils croient tous au même Dieu et en la Bible. Les différences orthodoxe et catholique sont nées officiellement du schisme de 1054 : une histoire de pouvoir politique et de questions dogmatiques et théologiques. Alors à ce moment- là, de nombreuses différences apparaissent en ce qui concerne le rite, la spiritualité, la façon de vivre et de se comporter en tant que croyant pour chacun de ses deux mondes religieux.

Pour les catholiques, le Saint Esprit procède du Père ET du Fils alors que pour les orthodoxes, le Saint Esprit procède du Père.

Lors de la messe orthodoxe QUOTIDIENNE, les gens restent debout ou assis mais ne s’agenouillent pas. Les popes ne parlent pas beaucoup mais chantent plutôt. Les orthodoxes mangent du pain fermenté tandis que les catholiques mangent de l’azyme autrement dit l’Hostie.

Les catholiques font le signe de croix avec deux ou trois doigts de la main droite sur son front puis sur sa poitrine, et enfin d’une épaule à l’autre (de gauche à droite) en disant «Au nom du Père et du Fils et du St Esprit” alors que les Orthdoxes font un petit signe de croix de droite à gauche. Les orthodoxes peuvent faire ce signe deux et troix fois d’un coup. Les Orthodoxes font leur signe de croix chaque fois qu’ils passent devant une église.

Dans les églises orthodoxes, il y a des icônes qu’on ne trouve pas chez les catholiques, lesquels ont plutôt des tableaux et des statues. Lors des messes grecques, il n’y a pas de discours parlé mais seulement “chanté”.

L’église orthodoxe n’est pas séparée de l’Etat, alors que c’est le cas contraire chez les catholiques. Certains me disent que les popes orthodoxes sont des fonctionnaires publics collaborateurs d’un Etat grec corrompu. Je dirais que malheureusement certains popes ne sont pas des saints et qu’ils sont des gens comme tout le monde, meme s’ils transmettent la parole de Dieu. Toutefois, le fait est que les Grecs vont tous les dimanches à l’église (toutes les églises grecques sont pleines tous les dimanche).

L’église orthodoxe a une structure par pays (pour la Grèce, le patriarchat de Constantinople) alors que l’église catholique est internationale (via le Vatican).Les orthodoxes nient la suprême Autorité du Pape.

Les pappas orthodoxes peuvent se marier et avoir des enfants alors que le clergé chrétien ne se permet aucun mariage. A partir d’un certain degré, le clergé n’a pas droit au mariage.

L’Église orthodoxe baptise par immersion car c’est la tradition depuis les origines évangéliques.

Les Orthodoxes vivent dans une église organisée selon des canons fixés aux premiers temps du christianisme. L’église catholique ressemble plutot à une administration, laquelle s’est souvent réformée, a beaucoup changé et gagné dans son enseignement et son pouvoir sur terre.

SHARE !!! PARTAGEZ !!!