Le Dodecanese

by Didier Pesson

14 A LA DOUZAINE ?

Le DODECANESE ( DODECA pour 12 en GREC et NISIA pour les iles) est donc l’archipel de 12 iles qui s ‘étend de nord au sud le long des cotes turques vers Bodrum. En fait , il y a plus de 160 iles mais seulement une vingtaine est habitée.

Les 14 iles majeures de l’archipel sont très différentes les unes des autres; Il n’y a que peu d’échanges entre les iles , entre les habitants de ses iles. Lorsque vous changez d’ile vous changez de monde. Les MODES DE VIE , les organisations, la CUISINE , les fêtes , les chansons , les danses, beaucoup de choses sont différentes.

Suite à la crise ,le Dodecanèse a été regroupé avec les Cyclades dans la PERIPHERIA ( la région) AEGIOU NOTIOU ( (sud de la mer Egée). Au sein des iles, les iles ont souvent perdues leurs « souveraineté » dans les décisions pour ce qui est de l’énergie, de l’eau , du telephone avec par exemple, le pouvoir dans le Dodecanèse nord regroupé à Kalymnos avec l’exacerbation de certaines rivalités.

Le DODECANESE est la région la plus ENSOLEILEE et la plus chaude d’Europe avec plus de 250 jours de soleil par an. Il y a une vraie différence de temperature entre le Nord et le sud de l’archipel entre 2 et 5°C.

S’il est facile de se déplacer entre les iles avec le réseau de catamarans du DODEKANISOS SEAWAYS , il est en revanche plus difficile d’y accéder facilement en avion . De nombreux vols certes mais essentiellement charter pour les séjours hôteliers all-included; pour des vols secs , les correspondances d’Aegean Airlines est tenu au lobbying des hoteliers athénien pour imposer une nuit à Athènes.

La seule alternative reste le BLUESTAR FERRIES pour environ 4 trajets par semaine pour une durée oscillant entre 8 et 15 heures selon votre ile de destination; certes le confort est au rendez-vous…

 

HISTOIRE

La légende veut que lors de la création du monde , au 7° jour , il resta quelques cailloux dans les mains de Dieu. Il les jette par dessus son épaule et cela créa la Grèce et les iles grecques.
Dans le Dodécanèse, selon la MYTHOLOGIE GRECQUE, quand Dieu créa le monde, il distribua toute la terre disponible avec un tamis; Lorsque tous les pays ont été suffisamment fournis, il jeta sur son épaule les cailloux sont restés dans le tamis et ainsi créé la Grèce. De nombreuses ILES DU DODECANESE ont également des origines mythologiques développées.

KALYMNOS serait nommé d’après le puissant Titan Kalydros, fils de Gaia (la terre) et Uranus (ciel) qui y vivaient.

KOS, selon la légende, cette terre sacrée serait celle d’Asklepios, Dieu de la médecine HIPPOCRATE établit le premier hôpital dans le monde.

Le volcan actuel de NISIROS contiendrait le corps du Titan Polyvotis que Poséidon aurait pu enterrer sous un rocher déchiré par Kos.

La légende de LEROS veut l’île de rester au fond de la mer jusqu’à Artemis (déesse de la chasse) et Selene (déesse de la lune) ont persuadé Apollon (Dieu de la lumière pour les aider à sortir de la mer). l’eau.

La ville de RHODES est associée avec le Dieu du soleil Helios, le Dieu du soleil, le COLOSSE DE RODOS, l’une des sept merveilles du monde le représentait.

Durant 19 siècles, ces iles ont pris l’empreinte des invasions ottomane, byzantine , vénitienne , italienne , de pirates  avec de nombreuses forteresses bâties pour de nombreuses batailles; la plus forte empreinte est celles des croisés , les CHEVALIERS DE L’ORDRE DE SAINT-JEAN qui se sont réfugiés à Rhodes après leurs défaites à Jerusalem. Et marqués de leur empreinte toutes les iles notamment à Patmos.

Beaucoup plus tard , Winston Churchill considéra que l’archipel était stratégique pour le levant. Les britanniques s’engagèrent dans de violents combats pour libérer ses iles de l’OCCUPATION ITALIENNE qui débuta en 1912. Ces iles ne furent rattachés à la Grèce qu’en 1947 et 1948 . Une histoire grecque récente…

 

Le iles  sont le foyer de vestiges Byzantins, les EMPIRES OTTOMANS SUCCESSIFS, la période des croisés et, enfin, les stigmates de la seconde guerre mondiale, où l’histoire était riche en événements avec l’occupation italienne. Toutes les îles de l’archipel ont des spécificités liées à chacun, mais un dénominateur commun est la culture épicurienne de ses îles entre farniente sur une myriade de plages et des adresses succulentes pour profiter de la cuisine grecque.

La principale ile et la capitale de l’archipel est RHODES et Rodos pour les grecs , avec ses 85000 habitants c’est une très belle ile avec toutes les commodités d’une metropole européenne et une histoire très riche. C’est le pole d’attraction de tous les grecs de l’archipel et aujourd’hui 15% de la population est étrangère et européenne. Ces iles éloignées gardent encore leurs secrets au tourisme pour la plupart et vivent traditionnellement. Des visiteurs tombent littéralement amoureux de certaines et y reviennent jusqu’à s’y installer une bonne partie de l’année.

KOS est la seconde ile . Une ile riche et variée avec l’émergence de nombreux hotels sur la partie est de l’ile, l’ouest est encore très sauvage. Kos dispose de plages absolument somptueuses notamment à l’ouest. A KOS il y en a pour tous les gouts : culture , farniente , sauvage et aménagée , tavernes typiques , restos touristiques , la mer et la montagne…

Au sud de KOS , une curiosité l’ile de NISIROS. On l’appelle l’ile volcan avec la forme si particulière de son cratère , de sa géologie unique avec la faune et la flore d’une terre différente. La mythologie révèle la naissance de l’ile par le jet d’un morceau de l’ile de KOS par Poseidon pour écraser le titan Polybotes, générant ainsi le volcan. Plus surement les eaux chaudes à 65°C de la plage de Therma Loutra à KOS viennent des galeries de NISSIROS à plus de 40 kilomètres. Saisissant.

Entre KOS et KALYMNOS , l’ile quasi déserte de PSERIMOS avec son ambiance particulière et ses plages mérite l’excursion en caïque.

Quand vous arrivez à KALYMNOS , vous sentez le poids de la tradition travailleuse de l’ile. C’est l’ile des pêcheurs d’éponges et aujourd’hui un spot d’escalade de renommée mondiale idéal avec le climat doux de l’ile. L’ile est très accidentée et on y vit qu’à l’ouest.

Au nord, l’ile de LEROS est l’une des plus traditionnelles de l’archipel. Le KASTRO domine l’ile avec ses nombreux petits villages et la petite chapelle sur la mer d’Agios Isidoros est une petite merveille. Le tourisme est minimal mais il y fait bon vivre.

Au nord de LEROS , il y a de nombreuses petites iles magiques pour une excursions comme ARKIOU , MARATHI , ASPRONISI. Il y également l’ile de LIPSI , une petite ile avec des plages quasiment polynésiennes , un petit village avec une très belle ambiance. L’ile est très prisée des plaisanciers.

PATMOS est surnommée la Jerusalem de la mer Egée. Avec un patrimoine œcuménique très riche , l’ile attire de nombreux fidèles pour visiter et communier dans la Grotte de l’Apocalypse de Saint-Jean et le monastère de Saint-Jean. L’ile a ses inconditionnels qui s’y installent de nombreux mois dans l’année pour profiter de la vie grecque et des plages.

KARPATHOS est une ile assez fermée et très traditionnelle. Elle n’est pas facile d’accès surtout sur la partie nord de l’ile. L’ile a une diaspora très importante et très influente en Amérique du nord . Celle-ci a fait plié le gouvernement pour avoir un aéroport pour y revenir très régulièrement. L’ile de KASOS à proximité est elle extraient sauvage et très ventée avec une faune interessante.

SYMI est le joyau du Dodecanèse , une toute petite ile à quelques encablures de la Turquie avec des eaux crystallines. Très peu d’hôtels, une ancienne ile très prospère avec une magnifique architecture et des couleurs uniques. De nombreuses vedettes hollywoodiennes en ont fait leurs lieux de villégiature dans le calme et la discretion. La chapelle de Panormitis est magique.

Autre toute petite ile KASTELORIZO, elle est à quelques centaines de mètres de la Turquie et elle est souvent oubliée sur une carte de Grèce par les grecs eux-mêmes. Pourtant c’est la plus belle avec ses eaux cristalline s, ses grottes et ses petits phoques bleus. Une architecture très orientale pour cette ile qui fut de nombreuses années la partie de la plus orientale de l’Union Européenne. Pour poser l’empreinte de la Grèce si loin d’Athènes, il a été construit un aéroport dont l’atterrissage reste un des plus délicats d’Europe.

ASTYPALEA est la petite méconnue de l’archipel à quelques kilomètres des Cyclades. Elle est très difficile d’accès même s’il y a des avions à présent. L’ile est forme de papillon était le refuge des pirates qui pouvaient y cacher leurs bateaux. Un seul village perché au sommet d’une falaises et de nombreuses plages sauvages.

Une place particulière pour l’ile de TILOS entre RHODES ET KOS. Une population différente dans la solidarité et l’accueil des migrants , un modèle de développement durable que toute l’Europe envie de ce petit bout de terre. La limitation du nombre de mariages d’étrangers et du nombre de touriste tranchent avec toutes les autres habitudes de tourisme en Grèce. Et pourtant , les touristes qui la visite en garde un souvenir indélébile !!

Bien que inhabité, l’ilot d’IMRIA à quelques kilomètres de la Turquie au niveau de KALYMNOS est la source de tensions vives entre la GRECE ET LA TURQUIE. Il y a également autour de cette ile une zone interdite de navigation et de pêche qui donne régulièrement lieu à des altercations entre navire de pêches grecs et turcs.

Ces iles sont des très bons choix pour des séjours inoubliables. Elles sont différentes, il vous appartient de savoir ce que vous voulez faire de vos vacances. Nous ne saurions toutefois vous recommander si vous voulez en faire plusieurs de garder suffisamment de temps pour les percevoir. Elles ne sont guère ouvertes au tourisme de masse pour notre plus grand bonheur. A vous de les découvrir…

 

A SAVOIR POUR VOTRE SEJOUR

Quelques chiffres:

  • Superficie: 2 714 km ²
  • Population: 191 000 habitants
  • Le PIB du Dodécanèse est de 186 milliards euros.

Les îles du DODECANESE offrent des paysages variés. Cependant, on peut apprécier la géographie générale de la région dans ces termes: il s’agit de plateaux rocheux de tailles variées et plus ou moins accidenté du terrain (collines douces pour certaines îles, des montagnes impressionnantes pour les autres, même volcan actif à Nisiros), entouré par souvent des côtes escarpées et des ports naturels calmes. Sur ce coin de la MER EGEE, les courants dangereux sont rares mais le Meltemi, vent soufflant du Nord-Nord-Ouest, peut être violent et rendre la navigation impraticable. Ces terres sont relativement arides avec peu de terres arables et l’approvisionnement en eau douce est problématique.

La région jouit d’un ensoleillement quasi permanent, le plus élevé d’Europe, et d’un climat agréable tout au long de l’année. Il offre une gastronomie riche et variée, des activités sportives, des endroits branchés pour boire et danser jusqu’à la fin de la nuit ou un des Olympiens sereins et calmes. Le tourisme à RHODES et sur les îles du DODECANESE n’est pas nouveau. Déjà à l’époque des Romains, de bonnes familles envoyèrent leurs fils pour étudier. Suivons leur exemple.

This post is also available in: Anglais

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy